Les livrets règlementés sont-ils toujours intéressants ?

October 23, 2016

Les livrets réglementés (livret A, livret LDD, LEP) sont-ils encore à privilégier alors que leur rendement est faible ?

 

 

Le rendement n’est pas le seul critère permettant d’apprécier la pertinence d’un placement. D’autres éléments tels que la liquidité, la fiscalité et le niveau de risque sont à prendre en considération afin de déterminer la solution la plus opportune.

 

Les livrets réglementés (Livret A, Livret de développement durable, Livret d’Epargne populaire, Livret jeune et le compte Epargne logement) sont des livrets d’épargne dont les règles de fonctionnement sont déterminées par l’Etat.

 

En effet, celui-ci fixe les taux de rémunération ( taux de référence), plafonds, conditions d’ouverture, et modalités d’alimentation des livrets…, en contrepartie de quoi, la rémunération de ces livrets échappe à la fiscalité ( sauf pour le Compte épargne logement qui est  lui soumis aux prélèvements sociaux).

 

Les livrets réglementés présentent à ce jour une faible rémunération, et des contraintes en terme de plafond. A titre d’exemple, la rémunération est de l’ordre de 1,25% pour le Livret d’épargne populaire, celui-ci étant plafonné à 7000 euros.

 

Cependant, les taux des livrets réglementés bien qu’historiquement bas ne suffisent pas à détourner l’attention des ménages. Effectivement, le Livret A, rémunéré à hauteur de 0,75% depuis le 1er aout 2015, draine en août 2016 plus d’épargne que ce fut le cas depuis 2014. Pour août 2016, le montant des placements net sur les Livrets A (dépôt - retrait) s’élève à 1,14 milliard d’euros. Le livret de développement durable, bien que rémunéré à hauteur de 0,75% depuis le 1er août 2016 tire également son épingle du jeu, le montant des placements net s’élève à 250 millions d’euros. Ces chiffres traduisent un engouement certain des ménages pour ces solutions d’épargne.

 

Afin de déconnecter la fixation du taux des considérations politiques, la formule de calcul tient compte du taux monétaire, ainsi que du taux Euribor et de l’inflation. Paradoxalement, depuis l’élaboration de ce mode de calcul, l’Etat s’en est régulièrement affranchi, parfois au dépend des épargnants, parfois dans leur intérêt. La rémunération des livrets permet à peine de couvrir l’inflation, celle-ci étant de +0,4% pour septembre 2016 selon l’INSEE.

                      

Cependant, il faut souligner que la fixation des taux de référence de ces livrets relève presque de la fiction, et suscite des critiques sachant qu’en parallèle les dépôts sont facturés à - 0,40% ( source : Les Echos).

                      

Les livrets sont des solutions opportunes pour les ménages soucieux de se ménager une cagnotte disponible leur permettant de financer les projets du quotidien ou de se prémunir contre les imprévus. Ils permettent de répondre à ce besoin de trésorerie à court terme sans avoir à supporter la contrainte fiscale, mais là ne réside pas son seul intérêt. Effectivement, les livrets réglementés ne sont pas à négliger par les ménages présentant une aversion au risque, ils sont sûrs, et offrent aux particuliers la garantie de ne pas perdre leur capital.

 

Les livrets « commerciaux », ou non réglementés quant à eux, proposés par certains établissements de crédit semblent offrir une alternative appropriée. Les banques proposent régulièrement des offres alléchantes afin de capter l’attention de potentiels clients, en offrant des rémunérations sur des livrets avoisinant parfois les 3,5%. Ces offres sont à apprécier avec beaucoup de recul de la part des clients, en effet, la rémunération est généralement une offre d’appel éphémère et ces livrets sont soumis à la fiscalité.

 

En conclusion, les ménages doivent garder en tête que la solution à privilégier est celle qui sert leur intérêt, si l’objectif est de se constituer une trésorerie disponible et défiscalisée sans risque, les livrets réglementés demeurent une solution qualitative.

 

Pour en savoir plus : http://www.cbanque.com/placement/taux_livreta.php

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POST

September 19, 2016

September 19, 2016

Please reload