Le PEL est-il encore utile ?

November 5, 2016

Le PEL est-il intéressant aujourd’hui alors que les taux d’intérêt des crédits immobiliers n’ont jamais été aussi bas ?

 

       Le plan épargne logement (PEL) est un produit d’épargne bloquée, productif d’intérêts permettant d’obtenir un prêt immobilier à un taux fixé par avance.

 

       Ce produit est rémunéré à hauteur de 1% depuis le 1er Aout 2016. La rémunération de ce placement est nette d’impôt sur le revenu jusqu’à la veille du 12 ème anniversaire du plan épargne logement. Néanmoins, les prélèvements sociaux sont dus dès la première année, portant la rémunération finale du PEL à 0,845% après taxation, de quoi rendre frileux les épargnants. Dans une optique de rendement plus élevée, des solutions telles que l’assurance vie peuvent être envisagées notamment par le recours aux unités de compte.

 

       A ce jour, le taux lié à l’acquisition d’un bien immobilier par une personne disposant d’un  PEL n’est pas avantageux : il est fixé à 2,2% pour une montant maximum de 92 000 euros. Pour apprécier ce taux, il faut toutefois préciser que le taux pratiqué par les banques pour un prêt immobilier d’une durée 15 ans est en moyenne de 1,34% (Source : Meilleurtaux.com pour octobre 2016). Le taux du crédit afférent à la détention du PEL est donc loin de s’aligner sur les taux pratiqués sur le marché du crédit immobilier.

 

       Il faut malgré tout garder à l’esprit que ces taux pratiqués par les établissements de crédit sont susceptibles d’augmenter dans le délai de 4 ans. Dans cette hypothèse, il peut être judicieux pour les ménages d’anticiper un projet immobilier à moyen terme en ouvrant dès maintenant un PEL pour bénéficier du taux fixé à ce jour à 2,2%. Par ailleurs, sous réserve du respect de certaines conditions, les droits à prêts liés à un crédit immobilier peuvent être transmis aux descendants (ou ascendants) du titulaire du PEL, les faisant bénéficier du taux fixé préalablement.

 

       Le PEL présente d’autres avantages, il peut permettre de se ménager une épargne bloquée sans risque de perte du capital placé. Il ne présente pas de contraintes excessives de  plafond, celui-ci étant fixé à 61 200 euros . Cette solution peut convenir aux personnes s’imposant difficilement une rigueur dans l’organisation de leur épargne. En effet, une versement minimum de 45 euros est prévu et est obligatoire, et tout retrait avant expiration du délai de 4 ans entraîne la clôture du plan.

                      

       Concrètement, la pertinence de ce produit en tant qu’outil de placement doit s’apprécier au regard des priorités du titulaire. Il reste judicieux d’y recourir si le souscripteur souhaite anticiper une potentielle hausse des taux ou cherche une rigueur dans la constitution de son épargne. Celui-ci devra tout de même prendre en compte la non disponibilité de ses versements.

 

Pour en savoir plus : http://www.20minutes.fr/economie/1529047-20150129-pel-encore-bon-plan

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POST

September 19, 2016

September 19, 2016

Please reload